Fête de la Sainteté

mars 2005

Chers frères et soeurs dans le Christ,

Je vous invite tous, le dimanche 24 avril prochain, à venir en Avignon pour célébrer ensemble l’eucharistie, “source et épiphanie de communion” selon les termes mêmes du Saint Père dans sa lettre pour l’Année de l’eucharistie : “Si l’Eucharistie est source de l’unité ecclésiale, elle en est aussi la plus grande manifestation. L’eucharistie est épiphanie de communion.” Notre fête de la Sainteté commencera par une action de grâce pour tous les saints de notre terre de Provence à travers une procession dans les rues de l’Intra muros d’Avignon à partir de la place du Palais des Papes puis elle trouvera son sommet dans une grande célébration eucharistique.

En effet l’année de l’eucharistie vient éclairer d’une lumière nouvelle l’année de la Sainteté dans laquelle nous nous sommes engagés. Elle vient nous rappeler combien toute sainteté s’enracine dans l’eucharistie source et sommet de toute vie chrétienne.

Depuis le début de l’année nous sommes invités à redécouvrir tous les saints originaires ou vénérés dans notre diocèse : Saint Agricol, Saint Quenin, Saint Siffrein, Saint Véran, Saint Elzéare, Saint Eutrope, Saint Florent, Saint Castor, Sainte Anne et plus proche de nous le bienheureux César de Bus et les bienheureuses Martyrs d’Orange, mais il m’est impossible de tous les citer. Notre terre de Provence est riche de sainteté et nombreux sont ceux et celles qui ont fait naître et grandir la foi dans notre terre de Vaucluse. De nombreuses confréries continuent à garder vivante leur mémoire pour la transmettre aux générations à venir.

Leur sainteté n’a rien perdu de son actualité et chacun voudrait continuer à être pour nous un visage de la Sainteté même de Dieu. Dans le ciel, les saints ne sauraient rester inactifs. L’amour qu’ils ont eu pour leur Église quand ils étaient ici-bas n’a pas disparu dans la mort, bien au contraire. Ils intercèdent désormais pour nous auprès du Seigneur et par eux des liens ne cessent de se nouer entre le ciel et la terre. Nous ne devons pas avoir peur de les prier non pas à nos intentions à nous mais à leurs intentions à eux concernant notre Église diocésaine. Ils savent bien mieux que nous ce qu’il nous faut pour grandir à notre tour sur le chemin de la sainteté voulue par Dieu pour chacun de nous. Nos communautés chrétiennes doivent pouvoir s’appuyer sur nos saints.

N’oublions pas que chaque baptisé est appelé par la grâce du baptême et de la confirmation à devenir un saint, à trouver sa place dans le corps du Christ et à développer la dimension missionnaire inhérente à toute vie baptismale. “La volonté de Dieu, c’est que vous viviez dans la sainteté” (1 Th 4,3). Cet appel s’adresse à nous tous : “Tous les fidèles du Christ, quel que soit leur état ou leur rang, sont appelés à la plénitude de la vie chrétienne et à la perfection de la charité”.

Recevoir l’eucharistie, nous dit le Saint Père, c’est entrer en communion profonde avec Jésus, mais cette intimité qui se réalise dans la “communion” eucharistique entraîne l’exigence de la communion ecclésiale. A chaque messe, nous sommes conviés à vérifier notre communion ecclésiale à la lumière du modèle que nous présente les Actes des Apôtres, et à puiser dans l’eucharistie un approfondissement de notre communion.

J’invite donc tous les chrétiens du Vaucluse qui le pourront à venir pour cette grande célébration, j’invite les paroisses et tout spécialement les confréries à venir avec leurs bannières, les statues et les reliquaires de leurs saints. J’invite tous les groupes mouvements et services à être présents ce jour-là pour manifester notre communion tout en demandant au Seigneur de la rendre toujours plus profonde et plus vraie par l’eucharistie où il se donne à nous pour nous unir à lui et entre nous dans son Amour divin.

Rendez-vous donc est pris pour le dimanche 24 avril à partir de 15 heures place du Palais, vous trouverez tous les détails du rassemblement dans les numéros de mars et d’avril du bulletin ainsi que dans toutes les paroisses du diocèse.

+ Jean-Pierre Cattenoz
Mars 2005