Le Mot de l’Evêque

6 mai 2014

Mot de l’évêque - RCF, 2 mai 2014

Pour ce pèlerinage à Lourdes des enfants de 6ème, le Père Jean-Luc Chauvet assure l’animation en collaboration avec une quinzaine de jeunes prêtres. Pour ma part, j’essaie simplement d’être présent ; je préside l’Eucharistie chaque jour et en même temps, par exemple, je donne après la veillée, un petit mot d’encouragement aux petits jeunes qui viennent me voir, afin qu’ils puissent grandir dans leur vie chrétienne. Simplement donc, je suis le pasteur au milieu de son troupeau.

Dans ce temps à Lourdes, on découvre que mystérieusement les enfants sont touchés par le pèlerinage. Le hit-parade des activités peut nous paraître bizarre à nous plus âgés : ainsi, la première chose qu’aiment les jeunes ce sont les piscines, alors que les gens traînent les pieds habituellement pour y aller. Ensuite, c’est le chemin de croix ; de la même manière, on s’étonne. Après les activités se diversifient. Mais on sent que les jeunes ont besoin de passer ces jours auprès de la Sainte Vierge. Et les prêtres disent que, dans leurs paroisses, les aumôneries se sont mises à revivre avec ce pèlerinage. C’est donc un temps fort dans la vie du diocèse pour lancer les aumôneries de 5ème, 4ème et 3ème.

Ce pèlerinage est aussi l’occasion pour moi d’être au milieu d’un certain nombre de prêtres du diocèse venus accompagner les jeunes. Il est également très important aussi que les prêtres du diocèse se retrouvent ici entre eux. Et je constate qu’il y a un presbyterium bigarré, si je puis dire ; cela est le signe de l’Eglise universelle. Après avoir évangélisé une bonne partie du globe, les missionnaires venus des pays que nous avons évangélisés, viennent maintenant nous aider à retrouver du dynamisme. Et les jeunes sont tout à fait heureux de se retrouver avec des prêtres quelle que soit leur nationalité !
Au retour de ce pèlerinage, il serait bon que les parents des enfants fassent eux aussi la même démarche qu’eux : découvrir qu’on peut venir rencontrer Dieu, Le rencontrer de manière personnelle, et se laisser transformer par Lui, tout simplement dans leur vie quotidienne. Les adultes qui ont été formés il y a 20 ou 30 ans, n’ont souvent plus aucune formation ; ils n’ont souvent aucun suivi de leur formation permanente au plan chrétien. Je les invite volontiers à ouvrir l’Evangile et à relire régulièrement une page d’Evangile, pour découvrir toutes les merveilles que le Christ veut vivre en chacun d’eux, en chacune des familles, en chacun de nous.

Plus largement, après Pâques, pour bien vivre ce temps de la Résurrection, il nous faut, tous, lire les Actes des Apôtres et voir comme il est bouleversant d’entendre Pierre et Jean dire à un mendiant à l’entrée d’une église : « De l’or, de l’argent, je n’en ai pas, mais ce que j’ai, je te le donne. Au nom de Jésus Christ, lève-toi et marche » (Ac 3, 6). Ceci, j’ai envie de le crier à tout le monde aujourd’hui ! A travers toutes les pages des Actes des Apôtres, on découvre comment le Christ vivant, ressuscité, rejoint chacun de nous et chemine à notre rythme pour nous donner de découvrir un chemin de lumière dans notre propre vie.

Que ce soit la phrase de Pierre ou l’Evangile des disciples d’Emmaüs (Luc 24, 13-35), tout cela nous concerne nous aujourd’hui. Ce Texte de Saint Luc se réalise au milieu des enfants à Lourdes : le Christ les rejoint, chemine avec eux, les fait parler de tout ce qui fait leur vie ; ensuite, seulement, on commence à leur montrer le sens de l’Evangile, le sens des Ecritures, et leur cœur devient, comme autrefois, tout brûlant ; et à la fin, ils disent à Jésus « Reste avec nous ». A partir de là, le Christ leur montre que c’est dans l’Eucharistie qu’ils peuvent Le rencontrer aujourd’hui. C’est un Texte plein d’actualité pour nos jeunes aujourd’hui, et pour nous tous !

Depuis le pèlerinage à Lourdes 2014 des enfants de classe de 6ème


Retrouvez le Mot de l’Evêque sur RCF Vaucluse :
Tous les vendredis à 12h15
Rediffusion le dimanche suivant à 11h