Les ministres ordonnés dont nous avons besoin

17 juin 2007

Alléluia Service n°921 - 17 juin 2007

Les dons qu’Il a faits, ce sont les apôtres, les prophètes, les évangélistes, les pasteurs, les catéchètes, afin de mettre les saints en état d’accomplir le ministère : bâtir le corps du Christ” (Ép. 4, 11-12).

Aujourd’hui, notre Église diocésaine est dans la joie car elle reçoit de Dieu les ministres dont elle a besoin pour permettre aux saints, c’est-à-dire à nous tous, les baptisés, d’accomplir la mission qui est la nôtre : “construire le corps du Christ”. Grâce à eux, les nouveaux prêtres et diacres que Dieu nous donne aujourd’hui, nous pourrons remplir la mission qui est celle de tous les baptisés : être des témoins de Jésus au cœur de notre monde dans sa réalité la plus profonde. Ainsi, tous nos frères les hommes pourront recevoir et accueillir la bonne nouvelle de l’Évangile : “Jésus est vivant ! Il a changé notre vie, Il voudrait pouvoir changer votre vie à tous aujourd’hui !”.

Aujourd’hui, nous accueillons deux nouveaux diacres permanents, l’un originaire de Valréas, Michel Monier, et l’autre, Barthélémy Filippi, de Malaucène. Le premier est marié et père de famille. Le second est veuf et grand-père de plusieurs petits-enfants. Ils seront, au cœur de notre Église diocésaine, les collaborateurs de l’Évêque dans l’ordre du service. Ils participeront à sa triple charge d’enseigner, de sanctifier, et de conduire le Peuple de Dieu à l’image du Christ qui s’est fait serviteur de tous. Concrètement, ils deviennent membres du clergé diocésain, ils entrent dans l’ordre des diacres. Ils prendront leur place dans les secteurs inter paroissiaux de Valréas et de Vaison-la-Romaine, et travailleront auprès du curé et de l’ensemble de l’équipe pastorale de leur secteur inter paroissial tout en portant une petite responsabilité sur leur doyenné.

Aujourd’hui, nous accueillons un nouveau diacre en vue du sacerdoce, Pierre Hoarau. Il est originaire de la Réunion et ses parents sont installés à Montpellier, il fait partie du “Chemin Néocatéchuménal”. Il sera incardiné dans le diocèse et sera pour l’instant mon secrétaire particulier.

Aujourd’hui, nous accueillons deux nouveaux prêtres, Pascal Molemb Émock et Marcel Bang. Tous les deux sont originaires du Cameroun. La Providence les a conduits dans notre diocèse où ils seront incardinés. Nous sommes dans la joie de les accueillir dans notre Église du Vaucluse. Leur présence au cœur de notre Église doit nous aider à briser toutes les frontières pour vivre pleinement ces mots de saint Paul : “Tous, vous êtes par la foi, fils de Dieu, en Jésus-Christ. Oui, vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu le Christ. Il n’y a plus ni Juif, ni Grec ; il n’y plus ni esclave, ni homme libre ; il n’y a plus l’homme et la femme ; car tous, vous n’êtes qu’un en Jésus-Christ.” (Gal 3, 26-28).

Dimanche prochain, nous aurons la joie accueillir un autre diacre permanent, Georges Dalmet. Il sera ordonné à Saint-Gens car sa mission le conduira à servir au milieu des gens du voyage ; or ce jour-là ceux-ci sont réunis pour un pèlerinage à Saint-Gens. A travers cette ordination, nous pourrons mieux réaliser combien ensemble, malgré toutes nos différences, nous formons l’unique Corps du Christ animé par l’Esprit Saint.

Ces ordinations sont de grands moments de la vie de notre Église diocésaine où il nous est donné de dépasser nos esprits de clochers pour accueillir ensemble ces nouveaux ministres ordonnés que le Seigneur nous donne.

A la veille de ces ordinations, je ne peux m’empêcher de penser au Père François Barascud, curé de Venasque, qui vient d’entrer dans son éternité et aux prêtres qui nous ont quittés depuis un an. Je leur confie les nouveaux ordonnés, sûr qu’ils continueront d’intercéder pour notre Église diocésaine auprès du Seigneur.

+ Mgr Jean-Pierre CATTENOZ
17 juin 2007