Suite à l’attentat de Nice

15 juillet 2016

Communiqué

Devant la folie meurtrière et aveugle qui vient de se déchaîner à Nice le jour même de notre fête nationale, au nom de tous les chrétiens, des diacres et des prêtres de notre diocèse, je voudrais dire combien nous sommes proches de toutes les victimes, de toutes les familles endeuillées, de tous les blessés, de tous ceux qui resteront choqués par ce qu’ils viennent de vivre. Comment ne pas être bouleversés de voir ainsi une soirée festive se transformer en cauchemar 

Alors qu’il fait si bon vivre sur notre terre de Provence, alors qu’une vraie fraternité est possible entre tous, nous voici de nouveau confrontés à l’horreur absolue. Nous ne pouvons que dire notre compassion avec tous ceux qui viennent de vivre un tel drame. Nous nous sentons proches de tous les habitants de Nice et de tous ceux qui étaient hier soir sur la promenade des Anglais et qui ont vécu une nuit d’horreur. 

Dès aujourd’hui et durant toutes les messes de dimanche prochain, nous prendrons dans notre prière toutes les victimes et leurs familles et chaque paroisse saura prendre telle ou telle initiative pour signifier notre communion avec toutes celles et tous ceux qui viennent d’être touchés par ce drame sans nom.

Avignon, le 15 juillet 2016 

+ Jean-Pierre Cattenoz, archevêque d’Avignon