Nominations - Juillet 2009

26 août 2016

Par cette lettre, je voudrais vous faire part des nominations et des décisions prises à la suite des différentes rencontres qui ont eu lieu ces dernières semaines.
Nous aurons à les mettre en oeuvre à la rentrée.

Avant de commencer, je voudrais également vous dire la joie qui a été la mienne et celle de toute notre Église diocésaine,
le 14 juin dernier, à l’occasion de l’ordination sacerdotale de Pierre-Emmanuel Beauny, de Yannick Ferraro et de Laurent Milan. La célébration dans la Cour d’honneur du Palais des Papes a enraciné ces ordinations dans l’histoire de notre Église diocésaine, marquée il y a sept siècles par l’arrivée des Papes.

Les chrétiens, les religieux et religieuses, les prêtres ont tous été touchés par la signification profonde de ces ordinations dans ce cadre et ce moment de l’histoire de notre Église. Je regrette cependant que de nombreux diocésains n’aient pu entrer dans la Cour d’honneur, pour des raisons indépendantes de notre volonté, liées aux services de sécurité du Palais.

Enfin, comment ne pas faire mémoire du Père Louis Seigle et de Monseigneur Henri Laurent qui nous ont quittés, il y a quelques jours. Jusqu’à la fin, Monseigneur Laurent a offert sa souffrance pour notre Église diocésaine, comme il me l’avait dit en septembre dernier. De son côté, le frère Louis a jusqu’à la fin participé et été attentif à la vie de notre Église. Je suis sûr qu’ils continuent l’un et l’autre à intercéder pour notre diocèse auprès du Père. Je le leur demande dans la confiance et la certitude que le pardon, la réconciliation et l’unité seront nos lumières dans les mois qui viennent.

Nous avons aussi la joie cette année de célébrer un jubilaire qui fête 75 années de sacerdoce, le Père Georges Calamani qui est retiré à l’enclos Saint-Césaire à Arles. Il fêtera l’an prochain ses 100 ans. Nous n’oublions pas pour autant les autres jubilaires : le Père Fernand Mouysset qui fête ses 60 ans de sacerdoce, les Pères Pierre Avéran, Paul Dejardin, Jacques Derreumaux, Battista Previtali et le frère Jean-Christophe ofm, qui fêtent leurs 50 ans de sacerdoce. Avec eux nous rendons grâce au Seigneur pour toutes les grâces reçus et données pendant tant d’années.


Nominations

Je tiens à remercier pour leur disponibilité les prêtres à qui j’ai demandé de changer de mission. Chaque année, je suis touché par cette disponibilité et cette obéissance à l’Église.

Les Pères Emmanuel Berger et Jean-Pierre Robin, à leur demande, seront en année sabbatique. Nous leur souhaitons un bon temps de repos, tant humain que spirituel, en les remerciant du travail accompli dans leurs paroisses.

Nous remercions également Monsieur Robert Vicard pss, et le Père Michel Ranc pour les services rendus à la chancellerie.

Doyenné d’Avignon

  • Secteur inter paroissial du Sacré-Cœur et de Saint-Paul
    • Le Père Alain Diedhiou est nommé curé.
    • Le Père Emmanuel Deluëgue est nommé prêtre auxiliaire.
    • Le Père Yannick Ferraro prêtre aux études à l’IET de Bruxelles est nommé prêtre stagiaire pour les périodes de vacances.
  • Paroisse de Saint-Ruf
    • Le Frère Benoît Emmanuel, frère de Saint-Jean, rejoint la communauté, il portera la charge de la culture dans la ligne de ce qu’a fait Monseigneur Robert Chave depuis tant d’années.

Doyenné du Grand Avignon

  • Secteur inter paroissial de Sorgues, Vedène et Entraigues
    • Le Père Hervé d’Anselme est nommé prêtre du secteur.
  • Paroisse de Saint-Saturnin les Avignon
    • Le Père Jean Nkaham, qui était administrateur, devient curé.

Doyenné d’Orange, Bollène

  • Secteur inter paroissial de Piolenc Uchaux
    • Le Père Hubert Audibert est nommé curé.
  • Secteur inter paroissial d’Orange, Caderousse
    • Le Père Pierre-Emmanuel Beauny est nommé vicaire stagiaire.
    • Le Père André Cheysson est nommé prêtre auxiliaire, il résidera à Orange.

Doyenné de Vaison-la-Romaine Valréas

  • Secteur inter paroissial de Vaison
    • Le Père Dominique Vallon est nommé curé.
  • Secteur inter paroissial de l’enclave des Papes
    • Le Père Émile Kélignon du diocèse de Gagnoa en Côte d’Ivoire est nommé vicaire pour trois ans, il arrivera fin juillet.

Doyenné de Carpentras

  • Secteur inter paroissial de Carpentras
    • Le Père Pascal Molemb Emock est nommé vicaire stagiaire, responsable de l’aumônerie des collèges et chargé de la préparation aux baptêmes.
  • Secteur inter paroissial de Notre-Dame du Ventoux
    • Le Père Marcel Bang est nommé vicaire stagiaire.
    • Le Père Laurent Milan est nommé vicaire stagiaire.
  • Secteur inter paroissial de Saint-Didier, Venasque, La Roque sur Pernes
    • Le Père Vincent Paulhac est nommé curé.

Doyenné d’Apt

  • Secteur inter paroissial de Bonnieux
    • Le Père Basile Amari, curé est nommé en outre responsable des collèges et lycées d’Apt et de Coustellet.
    • Le Père Benoît Nguessan du diocèse de Gagnoa en Côte d’Ivoire est nommé vicaire pour trois ans, il arrivera fin juillet.

Doyenné de Cavaillon, l’Isle-sur-la-Sorgue

  • Secteur inter paroissial de Robion, Les Taillades
    • Le Père Bruno Gerthoux est nommé curé.

Doyenné de Pertuis

  • Secteur inter paroissial de La Tour d’Aigues
    • Le Père Frédéric Fermanel est nommé curé.

Services diocésains

  • Le Père Bruno Gerthoux est nommé chancelier, il prendra ses fonctions le 10 août prochain.
  • Le Vicaire Général est nommé délégué épiscopal auprès des séminaristes.

D’autres nominations seront annoncées à la rentrée prochaine, dès qu’elles seront effectives.

Le Conseil épiscopal

Pour m’aider dans ma charge et en attendant la mise en place des nouveaux doyens, des Vicaires épiscopaux et du Conseil presbytéral, j’ai appelé au Conseil épiscopal les membres du bureau du Conseil presbytéral sortant, le Père Sébastien Montagard, le Père Gabriel Picard d’Estelan et le Père Marcel Bang, ainsi que le Père Benoît Caulle, le Père Cesareo Escarda au titre de la vie religieuse et le Père Alain Diédhiou au titre de la présence de prêtres africains.

Les doyens et les vicaires épiscopaux

Suite aux rencontres de prêtres de ces dernières semaines, des vicaires épiscopaux seront nommés après la nomination des doyens et en parallèle avec la mise en place du prochain Conseil presbytéral.

Dans la première quinzaine de septembre, chaque doyenné est consulté pour le choix d’un doyen, chaque prêtre est invité à proposer un nom. Le résultat de la consultation secrète est transmis à l’évêché ; après la nomination des doyens, à la réunion de doyenné suivante, un représentant territorial pour le Conseil Presbytéral est élu.
Parallèlement, les différents collèges seront consultés pour la nomination de leur représentant. Des vicaires épiscopaux seront alors nommés.
Pour permettre de mieux percevoir le rôle et des vicaires épiscopaux et des doyens, nous avons précisé le but et la mission des uns et des autres.

But et mission des vicaires épiscopaux territoriaux

But du vicaire épiscopal territorial :

  • Être serviteur de la communion entre les prêtres dont il a la charge et l’évêque.
  • Etre le délégué de l’évêque, responsable d’un territoire précis, sur lequel il participe réellement au pouvoir exécutif de l’évêque.
  • Etre capable d’assurer une véritable instance intermédiaire de proximité entre les prêtres et l’évêque, en lien avec la curie épiscopale.

Mission et responsabilité :

  • Il est chargé d’un ou plusieurs doyennés, pour avoir une charge qui reste de proximité.
  • Sa première mission est de favoriser la communion.
  • Il est membre du Conseil épiscopal pour être une instance intermédiaire réelle de gouvernement entre l’évêque et les prêtres.
    — A chaque Conseil épiscopal, comme dans ses rapports avec l’évêque ou le vicaire général, il parlera avec franchise et en toute liberté pour permettre au Conseil épiscopal d’être éclairé sur tous les sujets abordés.
    — Il se sait tenu à garder le secret (c. 471, §2) sur tout ce qui a été partagé en Conseil épiscopal.
    — Il se sait solidaire de toutes les décisions prises, ainsi que de toutes les orientations diocésaines.
  • Il participe à toutes les réunions de doyenné de son secteur territorial.
  • Il prépare avec le doyen l’ordre du jour des réunions de doyenné.
  • Il veillera à faire avancer dans son secteur les orientations diocésaines.
  • Il visite régulièrement les curés, les prêtres et les diacres de son secteur territorial. Une fois par an, il fait le point avec chacun sur son ministère.
  • Le Conseil presbytéral préparera une fiche de relecture du ministère.
  • Chaque prêtre reste cependant libre de rencontrer l’évêque et de faire avec lui le point sur son ministère.
  • Il n’hésitera pas à réunir régulièrement les doyens du territoire dont il a la charge.
  • En période de nominations, il réfléchit avec eux sur les prêtres susceptibles de changer de mission.
  • Il rend compte de sa charge à l’évêque et au vicaire général.
  • Dans ses rapports avec les prêtres, il s’efforcera toujours :
    De construire à chaque occasion la confiance mutuelle avec chaque prêtre, dans un esprit de fraternité sacerdotale.
    De ne pas faire à un prêtre ce qu’il n’aimerait pas que le vicaire général ou l’évêque fasse pour lui.
    De veiller à ce qu’un prêtre apprenne par lui toute nouvelle affaire concernant ses responsabilités ou le concernant personnellement.
    De légitimer le prêtre devant les acteurs paroissiaux, car il doit se rappeler qu’il faut trois autorités pour qu’un prêtre puisse diriger : l’autorité naturelle (propre à la personne), l’autorité de compétences (également liée à la personne) et l’autorité légitime que la hiérarchie lui donne aux yeux des autres.
    De ne pas prendre des décisions à la place du prêtre, dans le cadre de sa mission.
    De prendre des nouvelles du prêtre quand il sait qu’il vit un moment difficile (santé, morale ou autre).
  • Le Vicaire épiscopal gardera toujours à l’esprit que tout prêtre a besoin d’être respecté, écouté, compris, reconnu, dirigé, dynamisé, etc.

But et mission des doyens

But du doyen :

  • Assurer la communion entre tous les prêtres et diacres du doyenné.
  • Etre une aide fraternelle aux curés et aux autres prêtres et non une instance intermédiaire entre les curés, la curie diocésaine et l’évêque.
  • Favoriser la cohésion et l’unité pastorale au niveau de son doyenné.
  • Organiser des rencontres mensuelles de doyenné.
  • Veiller sur chaque confrère comme un frère aîné.

Mission et responsabilité :

  • Visiter régulièrement ses confrères à titre fraternel.
  • Organiser les réunions de doyenné en lien avec le vicaire épiscopal
  • Animer ces réunions et veiller ainsi :
    — À la communion ;
    — À la cohésion pastorale ;
    Concernant la catéchèse ;
    La préparation au mariage et au baptême ;
    En lien avec les orientations diocésaines ;
    Etc.
    — À la richesse de vrais partages pastoraux, théologiques et fraternels ;
    — Porter le souci de tous les prêtres et diacres : être spécialement qui vivent des situations difficiles.
  • Partager régulièrement avec le vicaire épiscopal de son doyenné.
  • Rencontrer le Vicaire épiscopal avec l’ensemble des doyens du territoire.
  • Participer une fois par trimestre à un Conseil épiscopal élargi.
  • Etc.

Qui peut être proposé comme doyen ?

un curé de préférence, ou tout prêtre, à condition qu’il ne soit pas retiré.

Conclusion

Au terme de l’année, l’évêque et le Conseil épiscopal rencontreront les prêtres de chaque territoire pour évaluer ces nouvelles dispositions.

Au moment où commence l’année sacerdotale, je confie notre diocèse et chacun de ses prêtres au saint Curé d’Ars et vous invite à relire la Lettre aux prêtres de Benoît XVI pour l’ouverture de l’année sacerdotale :

« Puisse son exemple susciter parmi les prêtres ce témoignage d’unité avec l’Évêque, entre eux et avec les laïcs, qui est si nécessaire aujourd’hui, comme en tout temps. Malgré le mal qui se trouve dans le monde, la parole du Christ à ses Apôtres au Cénacle résonne toujours avec la même force d’actualité : "Dans le monde, vous aurez à souffrir, mais gardez courage ! J’ai vaincu le monde" (Jn 16, 33).
La foi dans le divin Maître nous donne la force de regarder l’avenir avec confiance.
Chers prêtres, le Christ compte sur vous.
A l’exemple du Saint Curé d’Ars, laissez-vous conquérir par Lui
et vous serez vous aussi, dans le monde d’aujourd’hui, des messagers d’espérance, de réconciliation et de paix ! »

Avignon, le 27 juin 2009
Mgr Jean-Pierre Cattenoz