La situation est dramatique

1er novembre 2007

Mot de l’évêque - Église d’Avignon n°33 - novembre 2007

La situation est dramatique : nos aumôneries peinent à rejoindre les milliers de jeunes de nos lycées, de nos facultés, de nos écoles supérieures ; plusieurs lycées de notre diocèse n’ont plus ou n’ont jamais vraiment eu de présence chrétienne, l’Évangile n’y est plus annoncé. Comment rester insensibles devant une telle réalité ? Comment ne pas souffrir en sachant que des milliers de jeunes grandissent et entrent dans la vie sans avoir la chance d’entendre la bonne nouvelle de l’Évangile ? Oui, malheur à nous si nous n’annonçons pas l’Évangile !

Il nous faut rejoindre les attentes et les espérances de tous ces jeunes. Il y a ceux qui espèrent et ceux qui désespèrent, ceux qui ne savent pas ce que croire veut dire et ceux qui se refusent à croire, il y a ceux qui aiment la vie et ceux qui la gaspillent. Comment ne pas se sentir proches d’eux tous, comment ne pas partager leurs joies et leurs peines ! Comment ne pas partager leur soif de réussir leur vie et de trouver le chemin du bonheur !

Il nous faut entendre leurs questions et leurs craintes : Comment s’insérer dans une société marquée par de nombreuses et graves injustices et souffrances ? Comment réagir à l’égoïsme et à la violence qui semblent parfois prévaloir ? Comment donner sens à la vie ?

Aurons-nous l’audace et le courage de leur dire avec Jean- Paul II comme avec Benoît XVI : “N’ayez pas peur !” Venez vous-aussi et voyez ! Laissez-vous rencontrer par le Christ. Lui et lui seul pourra combler les attentes de vos cœurs. Si vous acceptez qu’il fasse route avec vous, sa présence et sa parole viendront illuminer vos cœurs et vous montrer le chemin de la vie et du bonheur véritable.

Aurons-nous l’audace et le courage de leur dire avec Benoît XVI : “Ne vous laissez pas envoûter par les voies qui de toutes parts vous proposent des modèles de vie basés sur l’arrogance et la violence, le pouvoir et le succès à tout prix, l’apparence et la possession […] Soyez vigilants ! Soyez critiques ! […] N’ayez pas peur, chers amis, de préférer les voies « alternatives » indiquées par l’amour véritable : un style de vie sobre et solidaire ; des relations d’affection sincères et pures ; un engagement honnête dans l’étude et le travail ; l’intérêt profond pour le bien commun. N’ayez pas peur d’apparaître différents et d’être critiqués pour ce qui peut sembler perdant ou démodé : les jeunes de votre âge, mais aussi les adultes, et en particulier ceux qui semblent le plus éloignés de la mentalité et des valeurs de l’Evangile, ont un besoin profond de voir quelqu’un qui ose vivre selon la plénitude d’humanité manifestée par Jésus Christ.

Puissions-nous être auprès de nos jeunes d’authentiques témoins du Christ, nous le serons si nous-mêmes, nous pouvons témoigner de tout ce que Jésus a changé dans nos vies. Tout en remerciant tous ceux et celles qui se dévouent au service de l’évangélisation des jeunes dans le diocèse, je voudrais lancer un appel à tous les baptisés : unissons nos forces pour rejoindre les jeunes de notre diocèse et les inviter à vivre une authentique rencontre avec le Christ.

+ Mgr Jean-Pierre Cattenoz
1er novembre 2007